Enseignement supérieur et climat

Si le sujet « Enseignement Supérieur & Recherche » vous intéresse, vous pouvez vous inscrire à la newsletter « Enseignement supérieur » du Shift !


Le défi historique de la transition énergétique exige une nation informée de ses enjeux et formée pour y répondre. Or, les enjeux climatiques semblent encore peu évoqués dans la formation des Français.

Le Shift est convaincu qu’il n’y a pas une manière homogène de mettre en œuvre l’enseignement des enjeux climat-énergie dans le supérieur, mais qu’il s’agit d’une problématique que chaque filière, voire chaque établissement doit se poser. Plusieurs chantiers thématiques ont été lancés afin de mettre la démarche en pratique :

  • Les formations en finance
  • La formation dans la fonction publique
  • Les formations en sciences de l’ingénieur
  • Les formations dans le domaine de la culture
  • Les formations du secteur de la santé

Le Shift explore également la question de la formation des formateurs.

Tous nos travaux

Ce projet vise à proposer une méthode pour mieux intégrer les enjeux écologiques dans les formations de l’ingénieur, grâce au cas d’étude du Groupe INSA.
L’ingénieur du XXIème siècle apparait comme la cheville ouvrière de la transition écologique et énergétique. Il ou elle, décideur ou technicien, doit intégrer dans ses décisions la raréfaction des ressources disponibles, notamment énergétiques, l’effondrement de la biodiversité, les changements climatiques, et autres enjeux physiques, ainsi que leurs conséquences sociétales. Cependant, ceux-ci demeurent peu formés à ces enjeux.
Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée de ce projet.

The Shift Project propose d’intégrer les enjeux énergie-climat à l’École nationale d’administration (ENA). Cette note pose la question de la formations des fonctionnaires, notamment à l’ENA.
Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée de ce projet.

Ce rapport propose un état des lieux de la manière dont les sujets liés au changement climatique sont abordés dans l’enseignement supérieur en France. Il dresse un constat de carence (seules 11% des formations analysées abordent les enjeux climat-énergie en tronc commun), et propose des pistes de réflexion pour que l’enseignement de ces questions se généralise. En effet, le défi historique de la transition énergétique exige une nation informée de ses enjeux et formée pour y répondre. Or, ce rapport montre bien que les enjeux climatiques semblent encore peu évoqués dans la formation des Français.

Ce rapport a eu un écho important au sein de la communauté enseignante et de la société civile, ce qui a conduit The Shift Project à lui donner plusieurs suites.
Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée de ce projet.

Vous pouvez également consulter :

Suites du rapport « Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat »

L’Appel « Pour former tous les étudiants aux enjeux climatiques et écologiques » signé par plus de 150 directions d’établissement

En septembre 2019, une centaine de dirigeants d’établissements, ainsi que des milliers d’enseignants-chercheurs et étudiants lancent un appel « Pour former tous les étudiants du supérieur aux enjeux climatiques et écologiques ». Cet appel, initié par The Shift Project, a été signé par près de 10 000 citoyens au total, permettant de faire émerger un nécessaire consensus autour de la nécessité de former l’ensemble des étudiants à ces enjeux.

« Soutenez l’Appel – Pour former tous les étudiants du supérieur aux enjeux climatiques et écologiques »

Participation au groupe de travail sur l’enseignement de la transition écologique dans le supérieur initié par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Une mission visant à réfléchir à la manière d’enseigner les enjeux de transition écologique dans le supérieur a été confiée en février 2020 à Jean Jouzel par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation. The Shift Project participe à ce groupe de travail, dont la direction a été confiée au climatologue Jean Jouzel. Dans la lettre de mission qui lui est adressée, Madame la Ministre s’exprime ainsi :

« Nous partageons, je le sais, la conviction que ces transformations que notre société devra inévitablement mettre en œuvre reposent sur un engagement collectif fort, qui s’appuiera lui-même sur une compréhension réelle des changements à l’œuvre […]

« [Ce] groupe de travail aura pour objectif d’examiner la question de la sensibilisation et de la formation de l’ensemble des étudiants de notre système d’enseignement supérieur aux grands enjeux de la transition écologique ».

« La lettre de mission MESRRI de la Ministre de l’Enseignement supérieur »

La plateforme pédagogique

Suite aux premiers travaux du Shift, de nombreux enseignants du supérieur ont contacté le Shift afin de trouver de l’aide pour réfléchir à l’intégration des sujets « climat-énergie » dans leur discipline. Ces professionnels de l’enseignement sont souvent trop seuls dans leurs démarches, et recherche d’autres enseignants dans la même situation, pour échanger ressources et expérience.

The Shift Project a donc initié avec l’aide des Shifters (bénévoles du Shift) l’élaboration d’une plateforme pédagogique visant à permettre le partage de supports pédagogiques et d’expérience en matière d’enseignement des enjeux climatiques et énergétiques. La plateforme est actuellement en court d’élaboration sous l’adresse enseignerleclimat.org.

La presse en parle

Usbek & Rica, Les enjeux du changement climatique sont peu enseignés dans le supérieur (Mars 2019)

Contact : clemence.vorreux@theshiftproject.org