« Former l’ingénieur du 21e siècle » : le Shift publie son nouveau rapport sur la transformation des formations de l’ingénieur !

Share:

The Shift Project et le Groupe INSA sont heureux de vous annoncer la publication de leur rapport final « ClimatSup INSA : Former l’ingénieur du 21e siècle ». Après 18 mois de travaux menés dans les écoles du Groupe, ce document a vocation à accompagner les établissements d’enseignement supérieur qui souhaitent, eux aussi, intégrer les enjeux socio-écologiques au cœur de leurs formations.

Cette publication fait suite à un rapport intermédiaire publié en février 2021. Après 18 mois de travail, l’équipe du Shift Project présente ses grandes conclusions sous la forme d’un rapport rassemblant :

Retours d’expériences

Téléchargez aussi :

Le résumé aux décideurs 

 

Retrouvez également tous les contenus vidéos produits dans le cadre du projet ClimatSup INSA sur notre chaîne YouTube : présentation du projet, auditions d’experts…

Une enquête sur les besoins en formation aux connaissances et compétences socio-écologiques pour l’ingénieur, réalisée par les Shifters avec l’association Alumni for the Planet, sera prochainement publiée. 

Replay – Conférence de présentation du rapport final (10 mars 2022)

Programme

00:00 – Mots d’introduction
• Jean-Marc Jancovici (Président, The Shift Project)
• Bertrand Raquet (Président, Groupe INSA)

09:30 – Intervention de Jean Jouzel (Climatologue et Président du groupe de travail « Enseigner la transition écologique dans le supérieur »)
16:35 – Présentation du rapport final « Former l’ingénieur du XXIème siècle »
• Damien Amichaud (Chef de projet ClimatSup INSA, The Shift Project)
• Sam Allier (Chargé de projet ClimatSup INSA, The Shift Project)
55:19 – Retours d’expérience des établissements INSA
• Claude Maranges (Coordinateur du projet ClimatSup INSA pour le Groupe INSA)
• Nicolas Freud (Chef de projet évolution de la formation, INSA Lyon)
• Renata Troian (Référente du projet ClimatSup INSA, INSA Rouen)

1:25:50 – Questions-réponses
1:43:31 – Table ronde : Comment accompagner les établissements dans leur transition ?
• Elizabeth Crépon (Présidente de la Commission des Titres d’Ingénieur)
• Carole Deumié (Vice-Présidente de la commission Formation et société de la CDEFI)
• Germain L’hostis (Membre du collectif Pour un réveil écologique)
• Alice Vitoux (Alumni INSA Lyon, créatrice et fondatrice de « La fresque Océane »)

À propos de la publication

L’ingénieur, pilier de la transition écologique et énergétique

Mener la transition vers une économie et une société décarbonée et résiliente est un défi qui concerne tous les secteurs de la société. Cela suppose de former tous les étudiants et étudiantes aux enjeux socio-écologiques, bien que de manière différenciée, dans toutes les disciplines. L’ingénieur, parce qu’il se situe historiquement la croisée d’objectifs sociétaux et de contingences matérielles, est déterminant dans la transition socio-écologique. Décideur, manager ou technicien, il doit intégrer dans ses analyses et décisions les changements climatiques à l’œuvre, l’effondrement de la biodiversité, la raréfaction des ressources disponibles, notamment énergétiques, ainsi que les conséquences sociales de ces bouleversements.

Cependant, les ingénieurs demeurent peu formés à ces enjeux. Seules 26% des formations abordaient des enjeux dans des cours obligatoire d’écoles d’ingénieurs en 2019[1]. 78% des ingénieurs interrogés estiment que leurs études supérieures ne les ont pas du tout ou pas tellement formés à ces enjeux, et 95% considèrent qu’ils devraient figurer en formation initiale d’ingénieur[2]. Le Groupe INSA, conscient de l’ampleur de l’enjeu, a souhaité s’associer au Shift Project pour expérimenter l’intégration des enjeux socio-écologiques sur l’ensemble de ses parcours de formation initiale, et en tirer des enseignements utiles aux autres établissements du supérieur.

L’urgence est indiscutable : l’économie et la société ont besoin de ces acteurs dès aujourd’hui, mais il faut compter 5 à 10 ans pour que les diplômés capables de mettre de nouvelles compétences en pratiques soient en mesure d’engager des changements dans les entreprises, collectivités et associations. Ce vaste chantier doit démarrer dès aujourd’hui !

Le résumé aux décideurs accompagne 3 documents, ayant chacun son public et son rôle :

Le Guide méthodologique à destination des établissements

Le Guide propose une méthode pour engager l’évolution des formations en vue de former des ingénieurs compétents pour contribuer à une société résiliente. Les étapes à franchir, les formes d’engagement pour chaque partie prenantes, les moyens nécessaires, sont autant d’éléments abordés.

Il s’adresse aux directions d’établissement, de formation ou de département et à toute partie prenante désireuse d’engager ce changement : institutions, enseignants, étudiants…

Le Manifeste pour l’ingénieur du XXIe siècle

Le Manifeste est centré sur les objectifs de la formation, le contenu à enseigner et la manière de le faire (référentiel de connaissances et compétences de tronc commun, techniques de l’ingénieur, approches pédagogiques et programmation des enseignements sur la durée de la formation).

Il s’adresse notamment aux enseignants, aux directeurs de formation et aux ingénieurs pédagogiques, mais aussi aux étudiants intéressés.

Le catalogue de Retours d’expériences

Le retour d’expérience présente le travail mené entre le Shift Project et le Groupe INSA durant plus d’un an (méthodologie, état des lieux, évolutions des formations) ainsi que différentes initiatives et expériences de l’écosystème des formations d’ingénieur. Il s’adresse à toute partie prenante de la formation des ingénieurs, particulièrement les directions de département ou de formation, les étudiants et les enseignants.

[1] The Shift Project, « Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat », mars 2019

[2] The Shift Project & Alumni for the Planet, « Enquête sur les connaissances et compétences pour l’ingénieur du XXIe siècle », mars 2022

L’équipe du projet 

Ce rapport est le fruit d’un travail orchestré par l’équipe ClimatSup INSA du Shift Project, composée de Damien Amichaud (Chef de projet), Sam Allier (Chargé de projet) et Clémence Vorreux (Coordinatrice Enseignement supérieur). Avec la participation active d’Anne-Laure Tournier (Chargée de projet The Shift Project – INSA Lyon).

Contact presse et invitation à présenter les travaux : clemence.vorreux@theshiftproject.org

Remerciements 

Un grand merci au Groupe INSA et aux Shifters qui ont collaboré et rendu ce projet possible !

Avec l’appui de Jacques Treiner, Matthieu Auzanneau, Jean-Marc Jancovici, et de toute l’équipe de The Shift Project, particulièrement Ilana Toledano et Pauline Brouillard. 

Graphisme & illustrations 

  • Serge Nicolas, Work Division, direction artistique, graphisme & mise en page
  • Virgile Bellaiche, The Shift Project, illustrations couverture et pages intérieures

 

 

 


Share: