Guide pour une mobilité quotidienne bas carbone

Identifier les freins et proposer des leviers pour changer d’échelle

The Shift Project souhaite élaborer un guide ou outil d’aide à l’action en s’appuyant sur l’expérience des acteurs locaux pour réussir à développer massivement la mobilité bas-carbone dans les territoires.

Enjeu et contexte

Guide mobilité

Le secteur des transports est la première source d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en France, avec près de 30 % des émissions totales. La route génère 95 % du CO2 des transports.

La future Loi d’orientation des mobilités (LOM) offre un contexte favorable pour porter l’idée d’un changement d’échelle dans le développement de la mobilité bas-carbone (lire le communiqué du Shift). Elle désigne les collectivités comme actrices centrales dans la transition des mobilités. The Shift Project souhaite s’inscrire dans cette perspective en élaborant un « Guide de la mobilité quotidienne bas-carbone ».

The Shift Project et la mobilité

Dans son rapport « Décarboner la mobilité, moins de carbone, plus de lien » publié en 2017, The Shift Project a mis en évidence les potentiels du vélo, du covoiturage et des transports publics express pour réduire fortement les émissions de GES dans les zones périurbaines (une combinaison cohérente de ces 3 leviers permet une réduction de 25%).

L’effort d’investissement requis reste modeste, et le budget mobilité des Français, beaucoup discuté aujourd’hui, s’en trouve allégé. Les notes “Peut-on faire mieux que le tout-voiture électrique en France” et “L’autopartage : oui, mais seulement en complément d’alternatives à la voiture en solo” publiées à la suite de ce rapport ont également permis d’apporter certains éclaircissements sur les “bonnes” et “mauvaises” solutions.

The Shift Project a participé aux « Assises de la mobilité », en préparation de la LOM, et a présenté ce rapport, à un grand nombre d’acteurs territoriaux. Ceux-ci, bien que souvent favorables à la démarche et sensibles aux conclusions du rapport, invoquent de nombreux freins qui les empêchent de mettre en œuvre ces solutions de mobilité.

Objectif et démarche

The Shift Project souhaite maintenant produire un outil d’aide à l’action permettant aux acteurs territoriaux d’identifier les obstacles dans la mise en œuvre de solutions de mobilité bas carbone, et leurs conditions de succès. Il s’agit de fournir un panorama permettant de bien cibler les moyens adéquats, et d’en favoriser un déploiement optimal et massif.

Sont visées les solutions présentant un potentiel significatif de réduction des émissions. Cette étude se fondera sur des études de cas sur plusieurs territoires.

L’objectif secondaire de ce travail est de favoriser une évolution de la vision de la mobilité de la part des acteurs territoriaux, et de susciter une dynamique avec ces acteurs en utilisant le guide et la communication autour de lui pour encourager le passage à l’action.

Cette étude se caractérise par :

  • Une vision systémique de la mobilité, plutôt que dans une approche par mode
  • Une approche territorialisée (faire émerger les problématiques locales)

Elle vise :

  • La mobilité des personnes
  • Les transports du quotidien

Pilotage de l’étude

Laura FOGLIA – Direction méthodologique – +33 (0) 6 95 92 17 75 | laura.foglia@theshiftproject.org | laura.foglia@mobilites.net

Laura Foglia est diplômée en Économie Politique de l’Université Bocconi en Italie et en Management de HEC Paris. Après une spécialisation en Transports à l’École Nationale des Ponts et Chaussées, elle a consacré sa carrière à l’étude du transport et de la mobilité, à différentes échelles territoriales : évaluation et réorganisation de réseaux de transport collectif, interactions transport-urbanisme, aspects institutionnels, tarifaires et socioéconomiques des transports, nouvelles mobilités. Elle a travaillé à la fois en ingénierie (Systra), dans le conseil (Artélia), la recherche (Bocconi, ECIS, IFSTTAR), pour des collectivités (STIF) et en tant qu’enseignante (ENPC, EIVP, CNFPT…). Elle rejoint le Shift en 2018 pour diriger le projet de Guide des Mobilités Quotidiennes Bas-Carbone.

Alessia CLAUSSE – Chargée de mission Mobilité – +33 (0) 6 26 49 04 60 | alessia.clausse@theshiftproject.org

Alessia Clausse a rejoint le Shift pour travailler aux côtés de Clémence Vorreux sur le projet de Guide de la mobilité quotidienne bas-carbone, dans le cadre de son stage de fin d’études. Etudiante en master « Techniques, Sciences et Décisions » à Sciences Po Grenoble, elle était auparavant en stage à Eurelectric, l’association représentant l’industrie de l’électricité auprès des institutions européennes.

Clémence VORREUX – Coordinatrice – +33 (0) 7 71 80 46 25 | clemence.vorreux@theshiftproject.org

Clémence Vorreux a rejoint les affaires publiques du Shift en 2016 et a d’abord travaillé sur la mobilité périurbaine avant de coordonner le projet sur l’enseignement supérieur et le climat. Elle coordonne aussi les relations avec les bénévoles The Shifters, participe à la communication et l’organisation des événements du Shift. Diplômée de Sciences Po Strasbourg en Politiques Européennes et Affaires Publiques, elle a d’abord travaillé pour la Fédération des Agences et Régions Européennes pour l’Energie et l’Environnement à Bruxelles, avant de rejoindre le Shift.

Les partenaires du projet

Les finançeurs de ce projet sont l’Ademe, l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA), et Keolis. D’autres acteurs sont associés à ce projet au titre de leur expertise, tels que le Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART), ou encore l’Union des Transports Publics (UTP).

Rapport intermédiaire ouvert à consultation

Le rapport intermédiaire a été présenté lors d’un Point d’étape le 15 octobre 2019. A cette occasion, plusieurs aspects ont fait l’objet d’ateliers d’experts, afin de discuter et approfondir les problématiques soulevées dans le cadre du projet.

Ce rapport est ouvert à consultation, afin de permettre aux acteurs de la mobilité d’y réagir et nous envoyer leurs éventuelles remarques.

Téléchargez les documents :

*Ces documents sont susceptibles d’évoluer

Nous vous invitons à lire ce rapport intermédiaire, et à envoyer vos remarques à mobilite@theshiftproject.org : votre contribution est importante pour nous, et permettra d’enrichir et affiner notre travail.

Les études de cas de cas de Grenoble-Alpes Métropole, la Communauté d’agglomération de Poitiers, et la Communauté Urbaine de Strasbourg seront également mises à disposition dans les prochaines semaines.

Descriptif du projet