Stratégies de résilience des territoires

The Shift Project lance le projet « Stratégies de résilience des territoires », ayant pour objectifs la conception et la mise en œuvre de stratégies de territoires résilients face aux dérèglements climatiques et à la transition énergétique.

Contexte

En dépit des alertes répétées du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), l’espoir de limiter le réchauffement climatique sous les 1,5°C a disparu, et celui de rester sous les 2°C s’amenuise chaque jour, tandis que la trajectoire climatique à horizon 2050 est déjà écrite. S’il faut renforcer les  efforts d’atténuation pour limiter l’ampleur des bouleversements à venir, il faut aussi gérer l’inévitable : s’adapter aux implications des dérèglements en cours et à leur aggravation à moyen terme. Parallèlement, l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et le déclin inexorable des ressources énergétiques fossiles, augure une nouvelle donne de contrainte énergétique.

Résilience des territoires

C’est dans ce contexte que les sociétés doivent se réinventer à travers de coûteux efforts de transformation, alors que leurs moyens seront de plus en plus contraints. Les territoires sont par essence les premiers concernés. Tous sont et seront impactés par des perturbations croissantes, de long terme et irréversibles, qu’elles prennent la forme de chocs (tempêtes, canicules, inondations, accidents industriels, fermeture d’usines…) ou de stress chroniques (pollutions, sécheresse, érosion du littoral, perte de biodiversité…). Au-delà des risques physiques, cette conjoncture fait peser le risque de graves crises sociales et politiques. Face à l’ampleur de ces menaces, le renforcement de la résilience, que l’écologue C.S Holling définit, dès les années 1970, comme la « capacité d’un système à absorber une perturbation en se réorganisant ou en modifiant sa structure, tout en conservant ses fonctions essentielles, son identité et ses capacités de contrôle », devient un objectif cardinal pour les territoires.

Redéfinir les trajectoires de développement

A la faveur de la crise sanitaire et économique, le terme de résilience connait un sursaut de popularité dans le discours politique, que préfigurait déjà son ascension en psychologie, dans les entreprises ou sur certains territoires. De plus en plus de collectivités, institutions publiques, mais aussi mouvements citoyens se réclament de la résilience des territoires pour, notamment, répondre aux défis climatiques et énergétiques. La résilience pourrait même, un jour, remplacer le concept de développement durable des territoires.

The Shift Project a choisi de s’intéresser à la résilience des territoires face aux dérèglements climatiques et à la transition énergétique, considérant qu’elle peut constituer, sous certaines conditions, un puissant levier de mobilisation et de transformation des trajectoires de développement sur les territoires.

Le projet

Avec le projet « Stratégies de résilience des territoires », The Shift Project entend interpeller les élus et tous les acteurs territoriaux sur les implications structurelles des changements climatiques et énergétiques sur leurs territoires et fournir des éléments pour l’action permettant de bâtir des stratégies locales de résilience.

Le projet permettra d’exposer et d’illustrer les implications, systémiques, de long terme et irréversibles, des changements climatiques et énergétiques sur les territoires. Le foisonnement actuel d’actions, d’acteurs, d’outils mobilisés en réponse à ces problématiques fera l’objet d’un état des lieux critique. La généralisation d’initiatives territoriales, mais aussi leur dispersion et les raisons de leur faible efficacité seront analysées. Elles conduiront le Shift à préciser le caractère structurel et structurant des implications et contraintes liées aux changements climatiques et énergétiques. En quoi celles-ci vont progressivement contraindre et orienter l’action sur les territoires, à commencer par celle des collectivités. La résilience des territoires appliquée aux enjeux climat-énergie sera considérée comme un horizon mobilisateur pour appréhender la complexité et la dimension holistique du sujet et ainsi faciliter le renouvellement de visions et de trajectoires de développement par les territoires. A partir d’exemples concrets et des propositions des groupes de travail et des personnes mobilisées par The Shift Project, des recommandations opérationnelles – méthodologiques, institutionnelles -, seront détaillées pour bâtir des stratégies de résilience des territoires à la hauteur de l’enjeu :

    • Comprendre le problème et le partager sur le territoire
    • Imaginer un futur résilient du territoire et un changement de paradigme
    • Casser les silos pour mieux débattre des arbitrages nécessaires
    • Promouvoir l’entraide et la coopération
    • S’évaluer régulièrement de façons réflexive et participative

Tout au long du projet, l’action et le rôle de la Région comme chef d’orchestre des initiatives climat-énergie au niveau local seront questionnés. Des recommandations spécifiques à destination des acteurs régionaux – mais aussi de l’Etat – seront formulées. Enfin, l’application de la résilience aux changements climatiques et énergétiques dans l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies territoriales sera illustrée par l’exemple de la résilience de quelques fonctions essentielles des territoires comme l’alimentation, l’énergie, la mobilité…

L’équipe du projet s’appuiera sur la contribution des bénévoles du Shift Project, les Shifters, et celle d’acteurs et actrices de la résilience des territoires, aux niveaux national et local, mobilisés individuellement et via des groupes de travail animés par The Shift Project. La publication du rapport pour des territoires plus résilients aux effets du dérèglement climatique et à la transition énergétique est prévue pour l’été 2021.

Le Shift tient également à remercier ses partenaires: l’ADEME et AXA.

Contact projet :  Laurent Delcayrou, Chef de projet « Stratégies de résilience des territoires » – laurent.delcayrou@theshiftproject.org