Former les acteurs de l’économie de demain

The Shift Project et l’école de commerce nantaise Audencia se sont associés dans le cadre du projet « ClimatSup Business, Former les acteurs de l’économie de demain », afin de montrer par l’exemple comment réaliser la transformation des enseignements pour y intégrer les enjeux écologiques dans toutes les formations.

Le constat : une carence d’écologie au menu des écoles de commerce

Mener la transition vers une économie et une société décarbonée, sobre et résiliente implique de mobiliser tous les secteurs de la société. Tous les étudiants doivent être formés aux enjeux énergie-climat, bien que de manière différenciée.

Or l’offre est très insuffisante : seules 11 % des formations abordaient en mars 2019 les enjeux socio-écologiques de manière incontournable, selon notre rapport « Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat » (mars 2019). Pour les écoles de commerce, la proportion est encore plus faible. Ces enjeux devraient pourtant concerner tous les étudiants et toutes les disciplines, et notamment les secteurs du commerce et de la finance, dont dépend le financement de la transition écologique et qui définissent les modes de production et de consommation.

L’ambition : mettre la transition écologique au cœur de toutes les formations

Bonne nouvelle : les écoles sont désormais prêtes à changer le logiciel et, ce faisant, à enclencher la transition de notre économie et de ses métiers. Précurseure en matière de RSE depuis près de 20 ans, Audencia est aujourd’hui reconnue parmi les 3 meilleures écoles françaises et dans le top 30 mondial au classement Positive Impact Rating 2021. L’école Audencia a ainsi contacté le Shift pour proposer de se faire cas d’étude d’une telle expérience, transformer l’ensemble de ses formations, en même temps que son campus et ses pratiques (dans une réflexion plus large de l’école). D’autres écoles, mais aussi des entreprises et des experts, participeront à ce projet visant à intégrer les enjeux de transition écologique dans toutes les formations d’Audencia, et de toutes les écoles qui voudront bien lui emboiter le pas.

Pendant les 13 mois que durera ce projet, The Shift Project, think tank dont l’objet et de servir l’intérêt général, propose d’orchestrer une réflexion collective, en cohérence avec les autres initiatives et acteurs existant sur ces sujets, pour aboutir à des propositions concrètes et pertinentes permettant de faire avancer ce sujet dans l’enseignement supérieur, dont Audencia se fera le démonstrateur.

Il s’agit d’intégrer les enjeux socio-écologiques dans l’ensemble des formations initiales, mais aussi continue. De même, le projet visera à transformer le tronc commun, mais aussi à décliner les connaissances et compétences requises par filière métier, afin de répondre et anticiper la demande du marché du travail.

Rapport intermédiaire et appel à contribution

Vous pouvez d’ores et déjà consulter ce rapport intermédiaire sous ce lienDisclaimer : Le document ci-dessous a vocation à évoluer au cours des prochains mois : envoyez vos commentaires à l’adresse climatsup-business@theshiftproject.org. Le rapport final sera publié le 8 novembre prochain.

Le rapport intermédiaire est disponible !

Ce rapport intermédiaire s’adresse à l’écosystème de l’enseignement supérieur en gestion français et, plus particulièrement aux directions d’établissement, enseignants et étudiants. Il constitue une première ébauche de réponse aux questions suivantes :

Pourquoi intégrer les enjeux écologiques dans les formations en commerce ? La première partie « L’enseignement supérieur en gestion est essentiel pour la transition écologique » tente de dresser un constat des crises écologiques en cours, de leur lien avec notre organisation économique et sociale, et des implications pour les formations en gestion.

En quoi consiste le projet ClimatSup Business ? La deuxième partie « ClimatSup Business : un projet pour faire bouger les lignes de l’enseignement supérieur en gestion » présente la démarche et les objectifs du projet, ses livrables et dimensions clés, dans le contexte de l’écosystème de l’enseignement supérieur en gestion français et des projets menés par The Shift Project dans le secteur de l’enseignement.

Que doivent savoir les diplômés à l’issue d’une formation en gestion ? La troisième partie présente une version encore en construction du socle de connaissances et de compétences, et aborde les questions soulevées par son enseignement.

Comment transformer les contenus enseignés ? Dans la quatrième partie « Point d’étape : premiers retours d’expérience sur la transformation des enseignements », nous tentons de tirer quelques enseignements préliminaires du projet conduit avec Audencia et, plus généralement, d’identifier les défis auxquels sont confrontés les établissements d’enseignement supérieur en gestion dans le travail de renouvellement de leurs contenus.

Encore incomplet et ayant vocation à évoluer d’ici la publication du rapport final prévue pour le 8 novembre prochain, ce rapport intermédiaire constitue également un appel à contribution à l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème des établissements d’enseignement supérieur en gestion français. Vous pouvez envoyer vos commentaires à : climatsup-business@theshiftproject.org ou faire vos remarques directement sur le rapport disponible sur ce googledoc !

Notre rapport s’appuie également sur un questionnaire à destination des enseignants en gestion, que nous vous invitons à diffuser largement avant le 15 mai → le questionnaire

De même, nous souhaitons diffuser les bonnes pratiques existantes en ce qui concerne la transformation des formations en gestion. Ainsi, si vous avez mené une démarche ambitieuse en la matière et pensez que votre expérience peut être utile à d’autres, n’hésitez pas à remplir et nous envoyer avant l’été cette fiche établissementfiche initiative

Rendez-vous le 8 novembre 2022 pour le rapport final ClimatSup Business et le 1er décembre 2022 pour le rapport final ClimatSup Finance !

Contact : Clémence Vorreux, Référente Enseignement supérieur clemence.vorreux@theshiftproject.org

Le Shift remercie Audencia, partenaire principal du projet. Nous remercions également Montpellier Business School, l’EM Normandie, TBS Education, l’ESCP Business School et le Campus de la Transition pour leur soutien !

ClimatSup Finance : un approfondissement sur les formations en finance sera bientôt lancé dans la continuité de cette réflexion ! 

Comme le secteur est très spécifique, et que la demande s’est particulièrement manifestée de la part des acteurs du secteur, un focus particulier sera mis sur les formations destinant aux métiers de la finance. Cette réflexion fera l’objet d’un travail parallèle séparé, et d’un rendu distinct.

Le Shift remercie le consortium du projet européen Finance ClimAct, le ministère de la Transition écologique, Carbon4 Finance , l’IFCAM, CNP Assurances et BNP Paribas pour leur soutien au volet Finance du projet, et lance un appel à tout acteur ou entreprise intéressée pour s’y associer également, et ainsi décupler la portée de ce travail !

Replay de la présentation du rapport intermédiaire – 5 mai 2022

Retrouvez toutes les informations sur la publication intermédiaire sur la page dédiée. 

Vous souhaitez nous aider sur le projet ? Rendez-vous sur ce formulaire !