Réserve de Stabilité du Marché (EU ETS) : le Shift publie son Position Paper

 

The Shift Project a publié son Position Paper relatif à la Réserve de Stabilité du Marché (MSR), premier jalon de la réforme en cours du marché européen des quotas.

Au-delà du soutien affirmé à une mise en œuvre anticipée de cette réforme et à l’intégration directe du backloading, notre positionnement souligne trois points :

– La MSR doit préserver le signal de raréfaction des quotas d’émission de CO2 à long terme, alors qu’en l’état elle donne au marché un degré d’assurance raisonnable d’une moindre rareté des quotas à long terme. Nous préconisons notamment de renforcer les contraintes avant de réinjecter les quotas sur le marché, et de veiller à ce que cet « air chaud européen » ne soit pas significatif en regard des quantités à mettre aux enchères l’année de sa remise sur le marché.

– La MSR protège le marché contre une hausse trop rapide des prix. Pour inciter les investissements bas carbone, elle doit également protéger le marché contre une baisse trop rapide des prix

– Nous croyons vain de multiplier et complexifier les paramètres de la MSR par anticipation de situations complexes et imprévisibles. Nous préconisons au contraire de privilégier des revues périodiques des paramètres de fonctionnement de la MSR.

Position Paper on MSR

CONTACT

Frédéric Dinguirard, Chef de projet

Ingénieur de l’INSA de Lyon, Frédéric Dinguirard fonde Andal Conseil en 2009 pour accompagner institutions, entreprises ou ONG dans la prise en compte de l’externalité carbone. Il intervient notamment sur les questions relatives aux marchés du carbone et à la compensation volontaire avec une expertise sur les registres.

frederic.dinguirard(at)theshiftproject.org