Mettre l’énergie et le climat au cœur des Consultations citoyennes sur l’Europe : à vous de jouer !

Les consultations citoyennes sur l’Europe ont débuté en avril, et proposent aux citoyens européens de s’exprimer sur leurs attentes pour l’Europe. The Shift Project enjoint tous ceux qui le souhaitent à profiter de l’occasion pour mettre en avant l’enjeu climatique, et organise un événement le 22 juin sur ce sujet. Emmanuel Macron a d’ailleurs rappelé l’importance des questions énergie-climat lors de son discours au Parlement européen.

Emmanuel Macron à Épinal pour lancer les consultations

A un an des élections européennes de 2019 et à l’initiative du président français, 26 États de l’Union européenne lancent « le plus grand exercice de consultations citoyennes […] pour recueillir les impressions mais aussi les propositions des populations sur les politiques européennes ». Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, il a lui-même lancé ces consultations le 17 avril à Epinal, répondant aux questions des citoyens présents concernant l’Union européenne.

Participez à la consultation européenne : un questionnaire en ligne et des événements près de chez vous

Si vous souhaitez participer à ces consultations, vous pouvez vous inscrire aux événements se tenant près de chez vous. Elles se tiendront d’avril à octobre 2018. Durant cette période circule un questionnaire, mis en ligne le 9 mai. Une restitution nationale aura lieu en novembre 2018 et sera suivie d’une restitution européenne prévue à l’occasion du Conseil européen de décembre.

Inscrivez-vous au 22 juin !

En 2017, le Manifeste pour décarboner l’Europe, porté par The Shift Project et soutenu par plus de 4000 personnes dont 80 dirigeants économiques et 40 personnalités scientifiques et politiques, affirmait : « L’Europe se doit d’ouvrir la voie de la prochaine révolution industrielle, celle de la sortie des énergies fossiles. Elle a tout à y gagner. Le projet européen s’est construit après 1945 autour du charbon et de l’acier. Il peut maintenant se régénérer pour donner naissance à un monde nouveau, prospère et durable. Un monde de paix. » La consultation citoyenne est aussi l’occasion de porter cette vision : à vous de jouer !

Le Shift organise par exemple le vendredi 22 juin à 18h30 à Paris un débat avec la députée Amélie DE MONTCHALIN (LREM, Commission des finances), Jean-Marc JANCOVICI (The Shift Project) et Pierre LARROUTUROU (Climat 2020) : « Pour une Europe de l’énergie et du climat : l’Union à long terme ? ». Les inscriptions sont ouvertes !

Emmanuel Macron au Parlement européen : le climat et l’énergie à l’honneur, mais pas de nouvelles propositions

Le 17 avril, Emmanuel Macron s’exprimait pour la première fois devant les eurodéputés à Strasbourg : un discours très attendu. Si en termes de propositions il s’est contenté de proposer la réouverture du débat sur un prix plancher du carbone et une taxe carbone aux frontières de l’Europe, estimant qu’il s’agit de « la condition d’une transition énergétique crédible », il a aussi exprimé un engagement fort lors du débat qui a suivi.

Emmanuel Macron au Parlement européen avant le lancement des consultations

Le Président français a insisté sur la nécessité de garantir la souveraineté énergétique de l’Europe en même temps que la baisse de ses émissions, et sur l’utilité des énergies renouvelables mais aussi du nucléaire, dans cette stratégie. Il ajoute : « Et je souhaite, qu’avec l’Allemagne, ça soit ces deux lignes que nous tenions et je ne cèderai ni aux politiques qui nous mèneraient à accroître, même à court terme, les émissions de CO2, ni à ce qui nous conduirait collectivement à aller vers de la dépendance envers d’autres puissances pour pouvoir aujourd’hui faire fonctionner nos économies. »

Le président a pris des positions en termes de commerce et de politique énergétique. Il a souligné l’importance des « engagements environnementaux, sociaux et sanitaires » qui doivent « toujours être reflétés dans nos négociations commerciales ».

Parmi les sept thématiques proposées par le site web officiel, le « développement durable en Europe » fait référence à : transition écologique et mobilité durable, énergie, climat, agriculture, santé et sécurité alimentaire. Le site touteleurope.eu, qui héberge ces consultations, rappelle « qu’en matière de développement durable, l’Union européenne dispose de nombreuses compétences, de l’amélioration de la qualité de l’air au contrôle des produits chimiques ».

Un appel de plusieurs États européens à plus d’ambition climatique

En mars 2017, le Manifeste pour décarboner l’Europe porté par The Shift Project appelait « les États européens à lancer dès maintenant les politiques capables d’aboutir en 2050 à des émissions de gaz à effet de serre aussi proches que possible de zéro ». Depuis, la France a fait de cet objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050 son objectif, de même que plusieurs autres États dans le monde.

Le 25 avril 2018, la France, l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas, la Finlande, le Portugal et le Luxembourg appelaient l’Union européenne à rehausser ses ambitions climatiques à la hauteur de l’Accord de Paris.

Pourtant, les propositions évoquées – prix plancher du CO2, montée du prix des carburants, politique nucléaire cohérente avec les objectifs climatiques – que soutient le Shift au niveau national et européen, ne sont ni nouvelles ni pour l’instant consensuelles. Peut-être trouveront-elles un écho lors des Consultations citoyennes sur l’Europe ? Une ambition à porter collectivement !