Efficacité énergétique des bâtiments

The Shift Project a rassemblé de nombreux experts et professionnels au sein d’un groupe de travail sur l'efficacité énergétique du bâtiment, volet incontournable de la décarbonation de l’économie. Après avoir identifié les raisons pour lesquelles les politiques publiques n’ont pas d’impact satisfaisant sur le nombre de rénovations efficaces annuel, le groupe de travail a présenté une proposition de plan d’action global pour structurer la filière et le marché de la rénovation.

 

Les propositions

Le groupe de travail préconise notamment :

- un signal réglementaire pour rénover de façon echéancée dans le temps selon les catégories de logement ;

- une refonte de la réglementation thermique des bâtiments existants ;

- la redéfinition complète des cibles prioritaires de l’aide publique, entrainant une réallocation des fonds publics actuellement dédiés à des systèmes incitatifs inefficaces ;

- la formation et qualification des artisans de la rénovation thermique afin qu’ils proposent le service le plus efficace possible.

 

Les publications

Le rapport publié en septembre 2013 a été présenté lors d'auditions au sein de plusieurs cabinets ministériels au courant de l'automne 2013. Le Shift a produit une série de notes sur demande des ministères et les a présentées en janvier 2014.

Les travaux du Shift ont été présentés à Matignon et aux parlementaires courant février 2014.

Les conclusions du groupe de travail sur le passeport efficacité énergétique ont été rendues publiques le 30 septembre 2014. Vous pouvez en consulter le compte-rendu et les vidéos.

Notes aux ministères :

- Ministère de l'Économie et des Finances :
Bilan_economique_pour_la_collectivité - Note TSP

- Ministère de l'Égalité des Territoires et du Logement :
Cas_individuels - Note TSP et Impact_sur_marché_de_l'immobilier - Note TSP

Rapport final (volet 1) paru en 2013:

- Résumé aux décideurs : Résumé aux décideurs-Rénovation thermique du bâtiment  - Rapport final : TSP-Rénovation Thermique du Bâtiment

 

Présentation de l'état du travail sur le Passeport Efficacité Energétique en juin 2014 :2-Pager Passeport Rénovation Energétique

 

La problématique

Réduire très fortement la consommation d’énergie fossile dans les pays industrialisés et émergents, passe par une forte baisse dans le domaine du bâtiment qui est à l’origine de la moitié de la consommation d’énergie primaire en France. Faire contribuer le bâtiment au facteur 4 se jouera principalement sur le chauffage.

Il est établi que la construction neuve n’y suffira pas, car le taux de renouvellement du parc est bien inférieur à 1% par an. De plus, seulement un tiers des nouvelles constructions se fait à la place de l’ancien, après destruction, le reste du neuf correspondant à un accroissement du parc.

Une réduction massive des émissions de CO2 dans le bâtiment devra donc comporter une part dominante de rénovation thermique de l’existant. Or de nombreux freins existent à la mise en œuvre de cette dynamique : rentabilité intrinsèque insuffisante de l’investissement (notamment à cause de la faiblesse des prix de l’énergie), pas assez d’artisans formés, trop peu de capitaux disponibles pour les candidats à la rénovation, difficulté à libérer les locaux pour faire les travaux, absence d’obligations réglementaires dans un certain nombre de pays, complexité des opérations dans les copropriétés, etc.

 

Le groupe de travail

Le projet est piloté par Brice Mallié, qui dispose d’une expérience de 15 ans dans le conseil. Le groupe de travail rassemble des professionnels du bâtiment (Fédération Française du Bâtiment, Groupe Bouygues), de la formation continue, des mesures réglementaires (Plan Bâtiment Grenelle), des industriels (Saint-Gobain, Rockwool), des énergéticiens (EDF), des bureaux d'étude (Enertech et Pouget Consultants), des banquiers (BPCE), et plus généralement des experts techniques de la rénovation thermique. Le groupe s’est nourri des connaissances pratiques de chacun des intervenants, et s’est également intéressé de près aux retours d’expérience de nos voisins européens (Green Deal au Royaume Uni, ou KfW en Allemagne).

 

Calendrier

Notre rapport final a été rendu disponible en septembre 2013. Il a ensuite été soumis au secrétariat du Débat National sur la Transition Énergétique.

Le rapport a été présenté lors d'auditions au sein de plusieurs cabinets ministériels au courant de l'automne 2013. Le Shift a produit une série de notes sur demande des ministères et les a présentées en janvier 2014. Les travaux du Shift ont été présentés à Matignon et aux parlementaires courant février 2014.

La première conférence de restitution du Shift a eu lieu le 18 février 2013 et a été l’occasion de réunir experts et professionnels autour de deux tables rondes. Vous pouvez en consulter le compte-rendu et les vidéos.

Brice Mallié a également eu l'occasion de présenter les travaux du Shift à la DHUP (à la demande du Moniteur), Avenir et Energies, RBR 2020 et dans le cadre du projet Nouvelle France Industrielle entre juin 2013 et février 2014.

Les conclusions du groupe de travail portant le passeport efficacité énergétique ont été rendues publiques le 30 septembre 2014. Vous pouvez en consulter le compte-rendu et les vidéos.

Brice Mallié et Jean-Marc Jancovici on été auditionnés par le Sénat dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique en décembre 2014. Vous pouvez consulter les vidéos en cliquant sur cette page

 

 

Contact :

cedric.ringenbach(a)theshiftproject.org