Pour un observatoire de la transition bas carbone des collectivités locales

par Michel Lepetit, Vice-Président du Shift Project et Porte-parole du projet SFTE

 

Cinq recommandations et leviers explorés par The Shift Project pour une rénovation bas carbone massive des bâtiments publics sont en train d’être mises en œuvre. Le Shift appelle à aller plus loin, notamment en créant un observatoire de la transition bas carbone des collectivités locales.

Le grand plan d’investissement du gouvernement a donné en septembre la priorité à la rénovation énergétique et climatique des bâtiments publics : écoles, hôpitaux, casernes, etc. L’information sur les Contrats de performance énergétique (CPE) est maintenant assurée par un Observatoire dédié. Le financement de la rénovation énergétique des bâtiments publics à travers ces CPE en partenariat public-privé n’est plus comptabilisé par Eurostat comme de la dette au sens des critères de Maastricht,  permettant l’investissement massif dans la rénovation des bâtiments publics sans faire augmenter la dette publique. Dans le cadre du Plan Climat et de sa stratégie logement, le gouvernement a lancé en novembre une concertation sur le plan de rénovation des bâtiments, soulignant le rôle exemplaire des bâtiments publics et la priorité à donner aux CPE.

The Shift Project se réjouit d’avoir contribué concrètement à ces avancées, et réaffirme que la rénovation des bâtiments publics n’est pas qu’une question financière et budgétaire.

Il faut aller plus loin :

- renforcer la maîtrise d’ouvrage publique, dans le cadre de stratégie immobilière publique planifiée ;

- adopter une vision « industrielle » de rénovations massives, avec des savoir-faire exportables ;

- lancer un observatoire de la transition bas carbone des collectivités locales.

The Shift Project se félicite de ces avancées, déterminantes pour la lutte contre le changement climatique et la mobilisation du secteur du bâtiment. Elles reprennent cinq recommandations faites par le consortium Shift-AFTER /projet SFTE (Société de Financement de la Transition Energétique)  et portées par The Shift Project depuis 2013. Pour rappel, le projet SFTE visait à permettre le financement de la rénovation massive des bâtiments publics en Europe comme composante clé d’un projet macroéconomique de transition bas carbone.

 

Lire la note