Les Français majoritairement favorables à l’action d’après la grande enquête nationale sur la transition énergétique

Résultats de l'enquête sur la transition énergétique

 

Les Français et la transition énergétique:

Que pensent nos concitoyens de la transition énergétique ? Sont-ils sensibles au Débat National consacré à cette question ayant lieu à l’heure actuelle ? Il semble qu’une majorité de Français mais aussi de chefs d’entreprise reconnaissent l’importance de cette transition, à la fois pour la France, mais également pour l’avenir de l’Europe.

 

 

Les résultats d’une grande enquête d’opinion réalisée par l’institut Harris-Interactive et commandée par la Fondation Européenne pour le Climat en partenariat avec le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) ont été rendus publics le 12 juin 2013 en présence d’un panel d’experts et de Delphine Batho, ministre de l’Écologie et donc concernée à ce titre en premier chef par cette question.

Selon cette étude, 85% des sondés considèrent la transition comme une urgence. Les résultats montrent que la population Française dans son ensemble serait non seulement consciente des enjeux cruciaux soulevés par la question de la transition énergétique, mais aussi disposée à agir dès à présent en faveur de cette transition. Contre toute attente, c’est sur la question de la mobilité que la population Française se déclare comme disposée à faire le plus d’efforts puisque plus de 70% des sondés indiquent être prêts à changer leurs modes de déplacement (réduction du nombre de déplacements et de la distance parcourue à bord de leurs véhicules). Soulignons également qu’un effet positif sur l’emploi est anticipé par 58% des Français.

Quant aux chefs d’entreprise interrogés dans le cadre de l’enquête, ils semblent adhérer en majorité à l’avis général puisque 91% d’entre eux considèrent que la transition énergétique aura un impact positif sur le pays à long terme. Les décideurs économiques et le public se rejoignent donc sur la question, ce qui vient contrecarrer l’idée selon laquelle les représentants du monde des affaires ne se sentiraient pas concernés par l’avenir de la planète. En effet ces derniers (à l’exception notable des responsables de l’industrie) placent l’enjeu environnemental au premier plan, devant les enjeux économiques et politiques.

Si le consensus sur la nécessité de mettre en marche la transition énergétique est fort, quelques points risquent néanmoins de faire débat dans la période à venir. Ainsi la question de l’augmentation du prix de l’énergie a été présentée comme l’un des sujets les plus délicats des futures discussions législatives. 

Retrouvez un compte-rendu plus complet de l’évènement de restitution du 12 juin ainsi que l’intégralité des résultats de l’enquête sur le site d’Euros Agency :

http://www.eurosagency.eu/Resultats-de-la-grande-enquete