Le Shift lance un Appel aux entreprises pour financer et nourrir son « Plan de transformation de l’économie française »

Chères dirigeantes et chers dirigeants d’entreprises, c’est à vous que le Shift Project s’adresse. Nous vous sollicitons, vous et vos entreprises, particulièrement les PME et les ETI, pour financer et nourrir le Plan de transformation de l’économie française (PTEF) que porte le Shift.

Le Plan de transformation de l’économie française (PTEF), lancé en mars 2020 par le Shift Project, proposera un programme opérationnel pour nous emmener vers la neutralité carbone, en s’adressant à une quinzaine de secteurs d’activité.

Il y a urgence. Tensions sur les ressources, changements irréversibles des modes de consommation, nous voyons déjà les premiers effets des bouleversements à l’œuvre sur les modèles économiques. Sur l’emploi, les investissements, les lois, notre économie doit opérer une transformation de la même ampleur que les révolutions industrielles du XIX siècle !

Nos propositions vont demander d’innover de manière massive, et pas seulement sur le plan technique. Or, les entreprises sont un moteur essentiel du changement. Ce sont aujourd’hui elles qui créent l’emploi, et l’essentiel des innovations de rupture. Par ailleurs, elles ont souvent besoin de comprendre ce que cela signifie concrètement de « décarboner » un secteur d’activité. Il nous est donc apparu indispensable de les associer à notre démarche.

Pourquoi ce besoin de financement ?

Depuis le lancement du projet, nous nous sommes concentrés sur les grands axes des actions à mener. Pour cela, l’équipe du Shift Project s’est appuyée sur son équipe propre, mais aussi sur la contribution essentielle des « Shifters », nos milliers de bénévoles, qui ont notamment lancé une grande consultation pour faire connaître le PTEF, et commencer à tester les mesures que nous mettons en avant.

Cette première phase du travail a été financée par nos membres, essentiellement quelques grandes entreprises partenaires historiques, et par des particuliers, au travers d’une campagne de dons qui a été organisée au printemps 2020.

En à peine un an, le PTEF a déjà fait naître de grandes attentes – que ce soit pour approfondir les recherches sectorielles ou pour que le Plan ait une influence déterminante en France. Nous en sommes heureux et honorés. Nous allons donc rehausser nos ambitions, et nous souhaitons le faire avec le soutien des entreprises de toutes tailles, selon les modalités qui sont décrites ci-dessous. Nous espérons que vous serez nombreuses à vous retrouver dans ce projet.

Comment financer ? Comment contribuer ?

Vous pouvez nous aider de deux façons : en contribuant financièrement au projet, et/ou en participant à notre grande consultation auprès des entreprises.

Sur le premier point, face à l’intérêt grandissant suscité par notre démarche, nous avons besoin de moyens supplémentaires pour développer nos propositions, et les diffuser largement, afin de nourrir le débat économique, social et environnemental des présidentielles qui démarre déjà, et va s’amplifier dans les prochains mois.

Sur le deuxième, nous avons besoin de confronter nos idées à des acteurs de terrain, et nous souhaitons le faire avec un nombre conséquent d’interlocuteurs, pour diversifier les points de vue.

Notre objectif est d’associer à la démarche plusieurs centaines d’entreprises réparties dans toute la France, afin d’assurer un maillage territorial et sectoriel satisfaisant.

Nous soutenir financièrement

  • Soit en faisant un don sur cette page, qui sera directement affecté à notre Plan de transformation de l’économie française : cliquez ici.  Le montant du don est libre et s’établit en moyenne autour de 500€. Si vous souhaitez procéder par virement bancaire, merci de contacter Selma Chanemougame, responsable des partenariats (selma.chanemougame@theshiftproject.org), qui reviendra vers vous dans les plus brefs délais. 
  • Soit en devenant membre du Shift Project pour l’année 2021 (sous réserve d’agrément du Bureau), avec une cotisation d’un montant minimum de 10 000€* (en général, le montant est défini en fonction de votre chiffre d’affaires), ce qui vous permettra d’être associé à l’ensemble de nos travaux. Pour cela, merci de contacter également par mail Selma Chanemougame. 

*Le Shift Project étant une association d’intérêt général, 60 % du montant de votre don (dans la limite de 10 000 € ou de 5 ‰ du chiffre d’affaires hors taxes) est déductible de l’impôt sur les sociétés.

Participer à notre grande consultation, le « Grand débat des entreprises »

Les Shifters, bénévoles du Shift Project, ont lancé en octobre 2020 une consultation auprès du grand public qui vise à recueillir autant d’avis que possible sur les propositions du Plan de transformation de l’économie française (PTEF).

Nous souhaitons désormais soumettre ces propositions aux entreprises dans le cadre d’échanges plus techniques et approfondis. Il nous faut d’une part prendre le temps de bien expliquer ce qui est proposé, et d’autre part pouvoir mener des débats constructifs et nourris.

Nous cherchons, pour cela, des dirigeants et dirigeantes d’entreprises intéressé.e.s d’en apprendre davantage sur les propositions du PTEF et d’en discuter avec le Shift Project.

Des ateliers se tiendront le 25 septembre prochain, lors de l’Université d’été des Shifters, à Lyon. Vous pourrez participer soit en présentiel (à Lyon), soit à distance (en ligne). Pour cela, il vous suffit de vous inscrire au « Grand débat des entreprises » via ce formulaire. Des informations plus précises vous seront communiquées ultérieurement.

Si vous n’êtes pas disponible à cette date, n’hésitez pas à cocher la case dans ce même formulaire « je souhaite participer / être informé.e des futurs événements à destination des entreprises ».

Pour toute question relative au grand débat des entreprises, n’hésitez pas à contacter directement Emma Stokking, porte-parole du PTEF, par mail : emma.stokking@theshiftproject.org.

Comment sera utilisé le financement recueilli ?

L’intégralité de ce financement sera dédié au travail de recherche sur les secteurs (entretiens, travail bibliographique, chiffrage, analyses, élaboration de mesures etc.) et à la valorisation du PTEF auprès des français et des dirigeants économiques et politiques (publications, événements, vidéos, infographies, site web, réseaux sociaux, rendez-vous, lobbying etc.). Avec votre soutien, nous pourrons améliorer nos analyses et nos propositions, et les diffuser massivement pour les faire connaître à nos cibles.

Comme le dit la grande climatologue du GIEC Valérie Masson-Delmotte « chaque demi-degré compte, chaque année compte, chaque choix compte ». Pour le PTEF, chaque don comptera. Chaque entreprise contributrice est un signal supplémentaire envoyé aux décideurs économiques et politiques que le sujet mérite attention.

Le défi du changement climatique et de la fin des énergies fossiles est immense, la période 2021-2022 est clé, le Shift Project y est dédié corps et âme, et tous vos soutiens seront précieux pour infléchir la trajectoire du pays.

 

Et quelles sont les contreparties ?

Notre association étant d’intérêt général, notre travail est public, gratuit et consultable par tous. Le PTEF n’y fera pas exception.

Si vous avez l’habitude des collectes, vous savez que certaines offrent des récompenses qu’on appelle « contreparties ». Dans ce cas, nous n’avons pas de « goodies » à vous envoyer pour vous témoigner de notre reconnaissance. Ce que nous pouvons faire, par contre, c’est de produire un Plan qui soit le meilleur possible en « contrepartie » de votre soutien, et faire en sorte qu’il ait une influence la plus déterminante possible sur l’économie française.

Toutefois, nous pouvons faire apparaître le nom de votre entreprise sur le document publié du PTEF, et vous faire parvenir une édition électronique du PTEF finalisé. Vous pourrez également être tenus au courant des avancées du travail de temps en temps et assister à des conférences de présentation. Vous bénéficierez d’un reçu fiscal vous permettant de déduire une partie de votre don de vos impôts.

A propos du PTEF, le Plan de transformation de l’économie française

Né dans le sillage de la crise de la Covid 19, le PTEF vise à proposer des solutions pragmatiques pour transformer l’économie, en la rendant moins carbonée et plus résiliente.

Initié au début du 1er confinement, ce plan s’inscrit dans la perspective du fameux « monde d’après », et a vocation à alimenter le débat public qui va précéder l’élection présidentielle de 2022. Il s’agit, à notre connaissance, de la seule tentative de conception « à grande échelle » d’un programme systémique de mesures opérationnelles (réglementaires, économiques, fiscales, sociales) destinées à rendre notre économie effectivement compatible avec la limite des 2°C désormais communément prise pour objectif, dans de nombreux secteurs.

Nous centrerons notre analyse sur l’emploi, et sur les modes de vie, en partant des situations concrètes des gens qui vivent et travaillent en France aujourd’hui.

Le PTEF, qui est le projet le plus ambitieux que nous ayons jamais mené, porte en lui la méthode du Shift Project :

  • Nous adopterons une approche globale, systémique, et cohérente du point de vue des lois de la physique et de la technique, et des flux économiques : scientifiquement et techniquement objective ;
  • Nous nous intéressons d’abord aux vraies ressources rares : les ressources physiques, et les compétences. L’emploi sera au cœur de nos préoccupations ;
  • Nous chercherons à produire des propositions pragmatiques, opérables dès à présent, de façon à ouvrir un chemin de décarbonation réaliste tout en assurant leur cohérence au sein d’une transformation de long-terme ;
  • Sans prendre parti dans le débat sur la décroissance, notre plan ne reposera pas sur le pari de la croissance économique (ce qui ne fait que correspondre, en fait, à ce que nous venons de vivre durant la dernière décennie).

Nous estimons qu’il est grand temps de mettre enfin la France sur les rails d’une politique climatique audacieuse, cohérente, et résiliente (car il y aura d’autres déstabilisations d’ici à 2050…). Mais cela requiert que nous pesions de tout notre poids pour que les idées portées par le Shift Project trouvent un large public et puissent atteindre les décideurs économiques et politiques. Et quel meilleur vecteur qu’un plan de transformation global, multisectoriel, s’adressant aux particuliers et aux entreprises, leur permettant d’entrevoir ce que pourrait être la transition ?

Liens utiles