Plan de transformation de l’économie française : focus sur le logement individuel et collectif

The Shift Project travaille sur ce secteur dans le cadre du vaste Plan de transformation de l’économie française (PTEF) initié durant le 1er confinement. En 2020, les premiers travaux sectoriels et transversaux ont donné lieu à des publications d’ensemble et à des fiches thématiques. En 2021, les travaux de recherche continuent, cette fois secteur par secteur, via la consultation et la mobilisation du plus grand nombre d’acteurs possible.

Rapport final

Le 7 octobre 2021, nous avons publié le rapport final « Habiter dans une société bas carbone », fruit d’un an et demi de travail. Il s’agit de la première publication finale dans le cadre du vaste Plan de transformation de l’économie française (PTEF). 

Avec un dixième des émissions de gaz à effet de serre de la France, le bâtiment résidentiel fait face à un triple enjeu : réduire ses émissions, sortir de sa dépendance aux énergies fossiles et s’adapter aux événements climatiques à venir.

Quels leviers le secteur doit-il actionner dès aujourd’hui pour se décarboner durablement ? À quoi ressembleront nos logements post-transformation ? Quelles sont les évolutions à prévoir au niveau de l’emploi dans le secteur ? C’est précisément l’objet de ce rapport.

Replay de la conférence de présentation du rapport final (7 octobre 2021) 

Retrouvez les support de présentation et le programme complet de la visioconférence de présentation sur la page de publication du rapport.

Auteurs

Ce travail a été mené par Rémi Babut avec le soutien de Maxime Efoui-HessYannick Saleman, Vinciane Martin et Antoine Belloir ont contribué aux travaux sur l’emploi et le financement. Ce rapport s’appuie sur les contributions, les conseils et la relecture de dizaines de professionnel.le.s du secteur : nous les remercions vivement.

Pour contacter l’équipe :

Habiter dans une société bas carbone

Contexte

Les objectifs fixés par la Stratégie Nationale Bas-Carbone sont bons, mais la France ne se donne pas suffisamment les moyens de les atteindre. Afin de permettre à l’ensemble de la population française d’être correctement logée dans les prochaines décennies, a fortiori compte tenu des chocs énergétiques et climatiques à venir, la France doit planifier dès aujourd’hui la décarbonation progressive du secteur du logement.
 
La méthodologie adoptée par le Shift Project dans le cadre du PTEF repose sur une analyse des flux physiques (matière, énergie, nombre de logements, nombre d’emplois dans le secteur) et une approche systémique mettant en interaction une dizaine de secteurs pour déterminer les leviers de décarbonation à actionner pour le prochain quinquennat (2022-2027) et à horizon 2050. 

Quatre leviers à actionner simultanément

Le rapport publié aujourd’hui montre que la décarbonation du logement ne pourra émerger que d’une combinaison de quatre axes d’action :

  • Faire preuve de sobriété dans les constructions neuves : le PTEF prévoit une réduction progressive du nombre de logements neufs construits chaque année, en cohérence avec la démographie, ainsi qu’une réduction rapide et marquée de la proportion de maisons individuelles au sein de la construction neuve.
  • Massifier la rénovation énergétique globale et performante : la filière de rénovation va connaître une montée en puissance pour atteindre d’ici dix ans le rythme d’un million de logements rénovés chaque année. Cette rénovation doit cibler en priorité les logements les plus énergivores et consommateurs d’énergies les plus carbonées. La rénovation doit être globale et amener tous les logements d’étiquette énergie DPE supérieures à C vers des étiquettes A, B ou C.
  • Décarboner la chaleur : tous les chauffages fossiles devront disparaître au profit de sources d’énergie bas carbone. Cela doit être combiné à la maximisation de l’exploitation de chaleur fatale et de chaleur renouvelable. Ce changement se traduit par un raccordement de 5 millions de logements collectifs à un réseau de chaleur, et par la mise en place de pompes à chaleur pour plus de 10 millions de logements.
  • Mobiliser le bâtiment comme puits de carbone : la décarbonation de la construction doit se faire selon une trajectoire proche de la RE2020, prolongée et renforcée jusqu’en 2050. Cela implique une augmentation de l’utilisation de matériaux biosourcés permettant de stocker du carbone, y compris dans la rénovation.

Anticiper l’évolution des besoins en emploi

Dans ce rapport, le Shift Project se préoccupe aussi de l’évolution des emplois dans la construction et la rénovation, et de l’accompagnement nécessaire en termes de formation et de reconversion. Les objectifs de rénovation thermique énergétique s’accompagnent ainsi d’un besoin en emploi d’environ 110 000 ETP supplémentaires pour atteindre au total 570 000 ETP dans l’ensemble des activités d’entretien et de rénovation.

La massification de la rénovation thermique globale, en plus d’un besoin de main-d’œuvre supplémentaire, requiert une montée en compétences du secteur. En créant des emplois qualifiés et répartis sur l’ensemble du territoire national, la réorientation de l’industrie vers la rénovation permettra de limiter la baisse globale du nombre d’emplois permanents dans le secteur.


Comment contribuer au PTEF ?

En vue d’alimenter le travail sectoriel et de nourrir le débat public français, Les Shifters (l’association des bénévoles du Shift) mènent entre octobre 2020 et l’été 2021 une grande consultation sous le nom de code de « Big Review ». Pour participer, pas besoin d’être un expert, c’est votre avis de citoyen qui compte ! Si vous voulez participer, quatre moyens de vous impliquer :

  • Donnez votre avis en répondant au questionnaire en ligne et en encourageant votre entourage à le faire : http://www.bit.ly/3k9rKju
  • Participez à un atelier de discussion en vous inscrivant à l’une des prochaines sessions : https://www.weezevent.com/bigreview 
  • Devenez-vous aussi Shifter et organisez un atelier de discussion pour mobiliser votre entourage : https://bit.ly/2FAxZhh
  • Suivez le Shift Project et les Shifters sur les réseaux sociaux et partagez les informations relatives au PTEF et à la Big Review.

Notre objectif est de recueillir au moins 10 000 réponses au questionnaire et d’organiser 1 000 discussions sur l’ensemble du territoire, alors nous avons besoin de vous pour construire collectivement ce nouveau projet de société !

Précédentes publications

Rapport intermédiaire

Le 30 juin 2021, nous avons publié le rapport intermédiaire consacré au secteur du logement et intitulé « Habiter dans une société bas carbone ». Il s’agit de la quatrième publication sectorielle approfondie réalisée dans le cadre du vaste Plan de transformation de l’économie française (PTEF).

 

 

Que contient ce rapport ? Ce rapport présente les principaux enjeux auxquels est confronté le secteur aujourd’hui et propose différents leviers de décarbonation. Il dresse également un portrait du secteur après transformation : les logements sont sains, ils ne consomment plus d’énergie fossile, et la précarité énergétique a considérablement reculé. 

 

 

Replay de la conférence de présentation du rapport intermédiaire

Retrouvez les support de présentation et les comptes rendus des ateliers collaboratifs sur la page de publication du rapport.

Fiches sectorielles

Fin 2020, le Shift a pu consolider une Vision globale_v1 du PTEF grâce aux nombreux retours engrangés depuis la publication de la Vision globale_v0 le 16 juillet 2020. Cette consolidation a donné lieu à la publication de fiches de synthèse de 2 pages et à la publications de fiches sectorielles approfondies.

Fiche de synthèse
Logement
Avancement du PTEF à octobre 2020

Fiche sectorielle longue
Logement
Avancement du PTEF à fin 2020

  • Les fiches présentées traitent d’un sujet parmi une vingtaine, qui sont intriqués les uns aux autres. Ensemble, ces fiches reflètent l’état d’avancement de notre travail de définition d’une vision cohérente, multisectorielle, d’une économie transformée.
  • Cette vision globale reste à parfaire (encore), à débattre (toujours), et à compléter (bien sûr !) par des propositions de mesures opérationnelles avant de devenir un plan (un vrai ?) à proprement parler.
  • Cette vision globale de la transformation sert ainsi de point de départ pour mobiliser les acteurs sectoriels et territoriaux concernés. Le but de cette mobilisation : recueillir leurs avis, faire avancer les réflexions sur la décarbonation et la résilience dans leurs domaines respectifs, et ce faisant élaborer, secteur par secteur, des mesures plus concrètes permettant de déclencher la transformation dans les bons ordres de grandeur.
  • Les fiches reflètent la maturité du débat dans les différents secteurs :
    • pour certains secteurs, comme ceux des services, l’heure est encore à la bonne compréhension du niveau actuel d’émissions de gaz à effet de serre (GES) ;
    • pour d’autres secteurs, elle est à la bonne compréhension de l’efficacité des différents leviers qui peuvent être actionnés (fret, mobilité longue distance, industrie…) ;
    • pour les secteurs les plus matures, l’heure est à la définition des modalités de mise en œuvre des leviers apparus comme les plus efficaces (mobilité quotidienne, numérique, logement…).
  •  

Découvrez aussi :

Secteurs et chantiers du PTEF