[Invitation] « Décarbonons les Stades » : Présentation des travaux intermédiaires [2 juillet] & Ateliers collaboratifs [3 juillet]

Share:

L’équipe Sport du Shift Project a le plaisir de vous inviter à la nouvelle étape de présentation de ses travaux menés sur la décarbonation du secteur sportif !

En partenariat avec MAIF, ce nouveau rapport intermédiaire étudie l’empreinte carbone des stades de football et de rugby en incluant cette fois ci les pratiques en amateur.  Nous présenterons également des leviers de décarbonation à disposition des acteurs du secteur sportif, professionnel et amateur. 

 Rendez-vous les 2 et 3 juillet prochains ! 

Les inscriptions sont ouvertes, réservez vite votre place !

La présentation de ces travaux se tiendra en présence de Jean-Marc Jancovici et de toute l’équipe Sport du Shift Project, le mardi 2 juillet de 18h00 à 20h30 à Paris. L’événement sera suivi d’un cocktail offert jusqu’à 22h30, au cours duquel il sera possible d’assister à la 8e de finale de l’Euro de football masculin.

Il sera également possible de suivre les échanges en direct via Zoom et Facebook Live.

Des ateliers collaboratifs à destination des acteurs et actrices du secteur sportif seront organisés le lendemain, mercredi 3 juillet de 14h00 à 16h30, exclusivement sur Zoom, afin de discuter de nos premières conclusions avec les parties prenantes du secteur.

Après une première publication estimant l’empreinte carbone des grandes manifestations sportives dans les stades en mars 2024, l’équipe Sport présentera en juillet des résultats consolidés sur l’empreinte carbone des stades et matchs de football et rugby professionnels en France ainsi que des premiers résultats sur les leviers de décarbonation. Cet événement sera également l’occasion de présenter une première estimation de l’empreinte carbone du milieu amateur (football et rugby), ce qui représente la pratique de plus de 2,6 millions de licenciés.

Comment assister ?

Dates :

  • Présentation du rapport : Mardi 2 juillet, de 18h00 à 20h30
  • Ateliers collaboratifs : Mercredi 3 juillet, de 14h00 à 16h30.

:

  • Présentation du rapport : Epitech Digital School, 95 avenue Parmentier, 75011 et à distance via Zoom et Facebook Live
  • Ateliers collaboratifs : à distance via Zoom

Inscription : gratuite et facultative, elle se fait via ce formulaire en ligne.
Replay : Dans le cas où vous ne pourriez assister à cette présentation, sachez qu’un replay de l’évènement sera disponible sur notre page Facebook (directement après l’événement) et sur notre chaîne Youtube (quelques jours après l’événement).

Programme

17h50 – Ouverture de la salle d’attente Zoom et du Facebook Live et accueil des participants en présentiel

18h00 – Mot d’introduction

  • Jean-Marc Jancovici, Président, The Shift Project
  • Un représentant MAIF

18h15 – Présentation des travaux suivie d’un temps de questions-réponses avec la salle

  • Alan Lemoine, Ancien sportif de haut niveau en planche à voile olympique, co-pilote du rapport et chargé de projet Sport, The Shift Project
  • Justine Birot, Directrice au sein de l’Association de l’Institut du Sport Durable, co-pilote du rapport pour The Shift Project
  • Clara Girard, Manager en transition écologique dans le sport et ex-responsable développement durable au Stade de France 
  • Véronique Martin, Fondatrice du cabinet de conseil RSE-Sport
  • Maël Besson, Fondateur de l’agence SPORT 1.5
  • Thibaut Valour, Chargé de mission pour l’Institut du Sport Durable
  • Jean-Noël Geist, Coordinateur du projet Sport, The Shift Project

19h30 – Table ronde suivie d’un temps de questions-réponses avec la salle

Intervenant(e)s en cours de sollicitation

  • Un(e) représentant(e) de la Fédération Française de Rugby *
  • Un.e sportif.ve de haut niveau
  • À venir

20h30 – Conclusion & Cocktail convivial autour d’un match des 8ème de finale de l’Euro de football

À propos du projet 

Le programme de travail “Décarbonons le Sport” vise à imaginer la transformation du secteur du sport français pour répondre aux contraintes physiques qui le conditionnent et avant tout à la double contrainte carbone (d’un côté la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique, de l’autre l’impératif de libérer nos sociétés de la dépendance à des énergies fossiles disponibles en quantités in fine limitées), et instruire les enjeux socio-économiques que ces problématiques soulèvent.

Un premier rapport sectoriel sous format “Proof of concept” a été consacré aux infrastructures sportives et culturelles que sont les grands stades. Il a permis de démontrer les dépendances énergétiques et impacts climatiques (donc émissions de gaz à effet de serre) de ces infrastructures, en tant qu’hôtes de grands événements sportifs. Ce POC a permis d’établir un ensemble de méthodologies et d’habitudes de travail qui sont actuellement mobilisées dans l’élaboration d’un rapport sectoriel plus complet. Il a également permis une première vague d’embarquement des acteurs du sport. 

A propos de cette nouvelle publication

Pourquoi intégrer le sport amateur ? Régulièrement mis en lumière, le sport professionnel ne représente pourtant que la partie émergée de l’iceberg des activités sportives dans les stades. La France est maillée d’un tissu de 175 000 associations sportives, qui sont animées par trois millions de bénévoles. A lui seul, le football regroupe 12 000 clubs et 400 000 bénévoles, engagés d’une saison à l’autre ou de manière ponctuelle, qui participent activement à la création d’un environnement solidaire et inclusif.

Activité fédératrice et mobilisatrice, le sport amateur ne saurait donc se résumer à ses licenciés mais implique également des bénévoles, des salariés, des supporters, de la famille, des amis, etc. Il constitue en cela un espace socio-culturel fort, obéissant à ses propres normes et valeurs.

L’empreinte carbone de la pratique quotidienne de millions de licenciés demeure probablement non négligeable et doit être mieux appréhendée au vu des problématiques climatiques et énergétiques. Le sport amateur repose sur un modèle économique fragile, faisant de lui un secteur susceptible d’être plus vulnérable aux conséquences du changement climatique. Ce dernier est déjà impacté par les crises climatiques et d’approvisionnement : les hausses récentes des prix de l’énergie ont eu un impact direct concret sur la santé économique des clubs et la viabilité de leurs activités.

Contacts & remerciements

Le Shift Project remercie enfin MAIF, pour son soutien financier dans le cadre du mouvement Sport Planète : « Convaincue que le sport est un formidable vecteur pour faire évoluer les consciences, la MAIF déploie, depuis 2020, son mouvement Sport Planète. C’est en mettant à disposition de tous et gratuitement, un ensemble de ressources et en organisant des actions que MAIF entend sensibiliser à la pratique d’un sport plus respectueux de l’environnement. Que ce soit par le soutien à des porteurs de projets inspirants, des écoaventuriers engagés, des événements sportifs qui entament une démarche exemplaire, MAIF se joint au monde sportif pour sensibiliser et favoriser une pratique sportive responsable. »


Share: