1346: THE LIMITS OF GROWTH – The economic transition from the 11th to the 13th century, by Michel Lepetit

Histoires de France - 12 juin 2014

The article written by Michel Lepetit, The Shift Project’s Vice-President, for Histoires de France is titled “1346: THE LIMITS OF GROWTH – The economic transition from the 11th to the 13th century”. More than a simple reference to the Meadows study, whose analysis and previsions are, even 40 years later, amazingly accurate? In the article, M. Lepetit explains explains how much energy matters… matter, how incredibly central they are to long term history. It also helps us understand the current situation: a growth crisis following two centuries of prosperity – a prosperity which was made possible by the steam and smoke of engines fueled by now rapidly rarefying hydrocarbons which impact our climate.

 

This article is available in French only at this time. Please contact communication(a)theshiftproject.org for additional information.

A la lumière des travaux historiques réalisés depuis trente ans en histoire économique et technique, l'auteur s’interroge sur la nature de la fameuse « crise du XIVe siècle » et sa réalité profonde. Quelle est la nature de cette crise ? Est-ce une conjonction de phénomènes dissociés ? Quelle est la réalité de cette période qui a donné à nos contemporains une image si sombre de la fin du Moyen Âge, avec ses famines, ses guerres et ses épidémies ?

Avant 1346, l’Occident chrétien et la France en particulier connaissent trois siècles de prospérité exceptionnelle qui interpelle tous les médiévistes. Appelons-les « les trois cent glorieuses ». Cette renaissance résulte fondamentalement d’une base énergétique très solide de dizaines de milliers de moulins hydrauliques et éoliens, qui appuie une proto-industrie dynamique (agro-alimentaire, textile et sidérurgie) à forte valeur ajoutée, et favorise par des gains de productivité continus une urbanisation croissante. Cette économie résiste même à la famine exceptionnelle de 1315. Pourtant, 1346 va voir les limites de cette croissance extraordinaire. Bonne lecture !

La deuxième partie de l'article, intitulée 1346 : LES LIMITES DE LA CROISSANCE - Un développement « sustenable » et résilient, poursuivra la démonstration de la thèse de l'auteur, pour qui le XIe siècle donne un avant-goût de la révolution industrielle du XVIIIe siècle. Un précédent article, publié lui aussi dans Histoires de France N°4 et intitulé XIe - XIIIe siècles : La première révolution énergétique, est référencé ici.

 Michel Lepetit est Vice-Président et trésorier de The Shift Project. Polytechnicien, il est aussi président de Global Warning, ainsi que porte-parole du projet de recherche collaboratif RISKERGY et du projet SFTE (Société de Financement de la Transition Énergétique).