« Décarboner l’Administration publique » Rapport intermédiaire

Share:

Près d’un an après le lancement du vaste Plan de transformation de l’économie française (PTEF), nous publions le premier rapport sectoriel qui en est issu. Bien que conséquent, il est encore intermédiaire et sobrement intitulé : « Décarboner l’Administration publique » !

Que contient ce rapport ? Il dresse un état des lieux de l’administration publique, présente les leviers de décarbonation identifiés et donne un aperçu du secteur après transformation. En d’autres termes, il décrit ce que doivent faire une école maternelle, un ministère, une mairie ou encore un tribunal pour être résilients face aux chocs climatiques et énergétiques.

Pourquoi un rapport « intermédiaire » ? Parce qu’il s’agit d’un document de travail soumis à la consultation du public. Il a vocation à évoluer jusqu’à la publication du rapport final fin 2021. Si vous souhaitez nous faire part de vos retours, écrivez à administration-publique@theshiftproject.org.

Vidéo de la conférence de présentation

Les supports de présentation sont disponibles sous ce lien.

Comptes-rendus des ateliers collaboratifs

A propos de la publication : Décarboner l’Administration publique

Des écoles maternelles aux casernes de pompiers en passant par le ramassage des déchets, le ministère de la Culture et les tribunaux, l’administration publique française regroupe des activités et des organisations d’une grande diversité.

Il n’est donc pas raisonnable d’envisager de solution unique miracle pour décarboner tout son fonctionnement et la rendre entièrement résiliente aux chocs énergétiques et climatiques. Cependant, les travaux menés ont permis d’identifier des principes d’action et des leviers communs à l’ensemble du secteur.

Avec plus de 5 millions d’agents, l’administration publique représente environ 20 % de l’emploi en France, elle est au cœur de la vie quotidienne de tous les citoyens et elle aura un rôle majeur à jouer dans la transition bas-carbone de la société française. À ce titre, elle se doit d’être à la fois exemplaire et à la pointe de la compréhension des enjeux énergétiques.

L’Administration publique a un rôle important à jouer

L’administration publique ne se décarbonera-t-elle pas mécaniquement, à mesure que se décarboneront les secteurs qui lui fournissent, ainsi qu’à ses usagers, des biens et des services ? Les secteurs mobilité, bâtiment, agriculture, énergie et déchets vont devoir faire leur part. Mais une bonne partie de la décarbonation de ces secteurs ne se concrétisera que si les « utilisateurs » enclenchent le mouvement, deviennent eux-mêmes prescripteurs et rationnalisent la demande.

Il revient ainsi à l’administration publique de choisir d’acheter des véhicules moins émetteurs produits par une industrie automobile décarbonée, de lancer un plan de rénovation des bâtiments publics qui influencera l’organisation du secteur des travaux publics, de proposer des assiettes ayant une empreinte carbone réduite dans ses cantines ou encore d’acheter des ordinateurs à la durée de vie plus longue.

Un travail ambitieux à enrichir

Il s’agit donc d’installer un cercle vertueux et c’est au rôle de l’administration publique dans ce processus que ce rapport s’intéresse. Le travail engagé s’efforce de décrire le secteur dans sa situation actuelle (émissions de gaz à effet de serre, capacité de résilience, actions déjà engagées quand elles existent), de proposer un chemin de transformation avec des lignes d’action aussi concrètes et opérationnelles que possible, d’identifier les leviers mobilisables selon les acteurs en tenant compte des spécificités de l’administration publique, et de présenter la vision de ce que pourrait être l’administration publique après transformation.

Ce travail s’est nourri et doit continuer à se nourrir des contributions de tous les acteurs concernés et intéressés par la question de la décarbonation de l’administration publique et prêts à apporter leur pierre à l’édifice.

Informer et éclairer les agents et les décideurs publics

Notre espoir est de pouvoir éclairer les réflexions et les actions de tous les agents publics pour qu’elles tiennent compte des enjeux énergie-climat. Et singulièrement celles des décideurs amenés à orienter aujourd’hui et demain le fonctionnement de l’administration publique : gouvernement, élues et élus, dirigeantes et dirigeants d’entités de l’administration publique. Il s’agit, plus largement, d’informer tous les citoyens intéressés.

Toutes et tous doivent prendre conscience du fait qu’il est possible de décarboner l’administration publique tout en poursuivant l’intérêt général et en soutenant l’ambition d’accès universel aux services publics.

À propos du PTEF

Ces travaux de recherche font partie du Plan de transformation de l’économie française (PTEF), un programme de recherche prospective initié par le Shift lors du premier confinement pour explorer le « monde d’après ».

S’appuyant sur une méthodologie à la fois sectorielle et transversale, il vise à proposer des solutions pragmatiques pour transformer l’économie, en la rendant moins carbonée et plus résiliente, et en favorisant l’emploi.

En 2021, les travaux de recherche continuent, cette fois secteur par secteur, via la consultation et la mobilisation du plus grand nombre d’acteurs possible : donnez-nous votre avis !


Share: