« Former l’ingénieur du XXIe siècle » : Présentation du rapport intermédiaire & Ateliers collaboratifs [Compte-rendu 9 février 2021]

Après 5 mois de travail, l’équipe du projet « Former l’ingénieur aux enjeux climat-énergie» (mené en partenariat avec le Groupe INSA) est heureuse de vous présenter son rapport intermédiaire !

A l’occasion de cette publication, le Shift organisait mardi 9 février 2021 un webinaire de présentation de ce rapport, suivi d’ateliers collaboratifs dans le but de pouvoir en discuter avec toutes les parties prenantes intéressées. 

Ce projet, lancé en septembre 2020, propose une méthode pour mieux intégrer les enjeux écologiques dans les formations de l’ingénieur, grâce au cas d’étude du Groupe INSA. Le rapport intermédiaire que nous mettons à disposition contient notamment la méthode utilisée par l’équipe projet, l’état des lieux dressé ainsi que le référentiel de connaissances et de compétences à acquérir. 

Vous pouvez d’ores et déjà consulter ce rapport intermédiaire sous ce lien. Disclaimer : Le document que vous avez sous les yeux est un rapport intermédiaire. Il est soumis à la consultation du public, et a vocation à évoluer au cours des prochains mois. Un rapport final est prévu deuxième semestre 2021.

Replay – Présentation du rapport intermédiaire « Former l’ingénieur du XXIe siècle « 

Retrouvez les supports de présentation sous ce lien.  

Comptes-rendus des ateliers collaboratifs 

PROGRAMME :

09h00 – Ouverture de la salle d’attente Zoom et du Live Facebook

09h15 Introduction : une démarche qui s’inscrit dans une stratégie d’établissements ambitieuse

  • Bertrand Raquet, Président du Groupe INSA

09h30 Présentation du rapport intermédiaire : Former l’ingénieur aux enjeux climat-énergie

  • Clémence Vorreux, Coordinatrice du projet ClimatSup INSA, The Shift Project
  • Damien Amichaud, Chef du projet ClimatSup INSA, The Shift Project
  • Anne-Laure Tournier, Chargée du projet ClimatSup INSA, The Shift Project
  • Sam Allier, Chargé du projet ClimatSup INSA, The Shift Project

10h20 – Questions-réponses

10h45 Table ronde : A quoi ressemble l’ingénieur du XXIème siècle ?

  • Nicolas Freud, Référent et enseignant, INSA Lyon
  • Maëlle Darnis, Etudiante en double cursus Architecte-Ingénieur Génie Civil, INSA Strasbourg et Vice-Présidente au Bureau National des Elèves Ingénieurs
  • Michel Dubois, anciennement Président du réseau Ingenium et Enseignant-chercheur à l’Institut Polytechnique UniLaSalle
  • Claude Nahon, anciennement Directrice Développement Durable chez EDF, Vice-Présidente de l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI), Membre de la commission de surveillance et à l’académie des Technologies de la Caisse des Dépôts
  • animé par Damien Amichaud, Chef du projet ClimatSup INSA, The Shift Project

11h35 – Questions-réponses

12h10 – Pause déjeuner

14h00 Ateliers collaboratifs

Les participants sélectionnés sont répartis par atelier dans des salles virtuelles, et confiés à un.e animateur.rice pour une durée de 1h30. Afin d’assurer la qualité des discussions, les ateliers sont réservés à un nombre très limité de professionnels du secteur de l’enseignement supérieur. Nous nous réservons donc le droit de refuser ou réaffecter les participants à un autre atelier.

  • Atelier 1 : « Comment former les équipes enseignantes ? »
  • Atelier 2 : « Comment utiliser le référentiel ? »
  • Atelier 3 : « Comment faire de la place dans les maquettes pédagogiques ? »
  • Atelier 4 : « Comment mobiliser les parties prenantes internes et externes ? »

15h30 Restitution des ateliers

16h00 Conclusion

  • Damien Amichaud, Chef de projet, The Shift Project

16h10 – Fin de l’événement

A PROPOS DU PROJET :

Mener la transition vers une économie et une société décarbonée, sobre et résiliente implique de mobiliser tous les secteurs de la société. Tous les étudiants doivent être formés aux enjeux énergie-climat. Quant à l’ingénieur du XXIème siècle, il est la cheville ouvrière de la transition écologique et énergétique. Il ou elle, décideur ou technicien, doit intégrer dans ses décisions la raréfaction des ressources disponibles, notamment énergétiques, l’effondrement de la biodiversité, les changements climatiques, et autres enjeux physiques, ainsi que leurs conséquences sociétales. Cependant, ceux-ci demeurent peu formés à ces enjeux.

Le 9 novembre dernier, The Shift Project a présenté au grand public le lancement du projet « Former les ingénieur·e·s aux enjeux climat-énergie » qui vise l’intégration des enjeux socio-écologiques au cœur de toutes les formations du Groupe, en partenariat avec celui-ci.

[Si le sujet « Enseignement Supérieur & Recherche » vous intéresse, vous pouvez vous inscrire à la newsletter « Enseignement supérieur » du Shift ! Vous pouvez également retrouver toutes les vidéos des webinaires du projet « Former les ingénieur.e.s aux enjeux climat-énergie » sur notre chaîne Youtube dédiée. ]