Ateliers collaboratifs “Guide pour une mobilité bas carbone” [15 Octobre 2019 – Paris]

Les Ateliers collaboratifs se tiennent le 15 octobre 2019 à Paris. Les inscriptions sont ouvertes sur le formulaire en ligne !

Le secteur des transports est la première source d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en France, avec près de 30 % des émissions totales. La route génère 95 % du CO2 des transports. La future Loi d’orientation des mobilités (LOM) offre un contexte favorable pour porter l’idée d’un changement d’échelle dans le développement de la mobilité bas-carbone ; elle désigne les collectivités comme actrices centrales dans la transition des mobilités.

The Shift Project souhaite s’inscrire dans cette perspective en élaborant un « Guide de la mobilité quotidienne bas-carbone » afin de fournir des clefs pour permettre aux acteurs concernés de mettre en œuvre la transition de la mobilité sur leur territoire. The Shift Projet présente ses premiers résultats de ce projet lancé en septembre 2018, et souhaite les discuter en compagnie d’experts et professionnels de la mobilité.

Programme de la journée

8h30 – Accueil-café & distribution des documents

09h00  Mot de bienvenue

  • Jean-Marc Jancovici, Président, The Shift Project

09h15  Point d’étape du projet « Guide pour une mobilité quotidienne bas carbone » : objectifs, méthode et constats provisoires

  • Laura Foglia, Cheffe de projet, The Shift Project
  • Alessia Clausse, Chargée de mission, The Shift Project

Reactions des partenaires de l’étude : Ademe, ASFA, Keolis

10h30 – Pause-café

11h00  Table ronde « Autosolisme : peut-on continuer à s’en tenir à des politiques incitatives ? »

  • Françoise Rossignol, Vice-Présidente mobilité et transports de la Communauté Urbaine d’Arras, Maire de Dainville
  • Jean-Luc Fugit, Député, Président du Conseil National de l’Air, Rapporteur pour le projet de loi d’orientation des mobilités
  • Stéphanie Lopes Azevedo, Union des Transports Publics
  • Mathieu Chassignet, Ingénieur mobilité, qualité de l’air, transition numérique, ADEME
  • animée par Clémence Vorreux, référente Mobilité, The Shift Project

12h15 – Déjeuner

13h30  Ateliers collaboratifs :

Ces ateliers visent à critiquer, discuter et compléter la réflexion ; à dégager des axes de travail pour les acteurs ; à imaginer des actions.

  • Atelier 1 | Quels moyens financiers pour une politique de la mobilité bas carbone ? Comment améliorer la fiscalité dans un contexte de moyens financiers limités ?
    Malgré les récentes avancées, notamment dans la LOM, le cadre réglementaire et fiscal incite encore à la possession et à l’utilisation de voitures très puissantes et donc émettrices. Comment résoudre ces contradictions fiscales et réglementaires ? Comment revoir ce cadre pour qu’il favorise une mobilité sobre et bas carbone tout en donnant aux collectivités les moyens pour supporter l’effort de décarbonation de la mobilité dans un contexte de restrictions budgétaires ?
  • Atelier 2 | Quel suivi et quelle évaluation des politiques de mobilité ?
    Un manque de données et de retours d’expérience empêche de porter un regard critique sur les politiques de mobilité mises en œuvre au niveau local par les collectivités et les entreprises (plans de mobilité). Quelles pistes pour lever les freins à l’évaluation (moyens financiers et humains, volonté politique…) ? Quels indicateurs développer pour 1/ évaluer l’efficacité des politiques mises en place au niveau local, et 2/ pour permettre une planification et un suivi des territoires à l’échelle nationale ?
  • Atelier 3 | Comment structurer un urbanisme des courtes distances ?
    Au niveau de l’îlot : quelles sont les conditions de création d’une mixité fonctionnelle favorable aux déplacements de courte distance ? Quel est le rôle des aménageurs et des promoteurs, et quel est le rôle des collectivités, dans la construction d’une telle mixité ?
    Au niveau de l’agglomération : quels sont les freins et leviers à la limitation de l’étalement urbain et à la construction d’un urbanisme de proximité ? Les documents de planification constituent-ils un levier efficace, et comment les rendre plus ambitieux ? La répartition des compétences entre échelons territoriaux est-elle optimale ?
  • Atelier 4 | Imposition de la contrainte à la voiture : quels freins et quels leviers ?
    L’imposition de contraintes (politique de réduction des vitesses, restriction du stationnement, fiscalité défavorable) à l’utilisation de la voiture en solo est une variable essentielle au changement de comportement modal. Or, l’imposition de ces contraintes s’avère particulièrement délicate pour les collectivités. Quels sont les freins et les leviers (conditions de succès, acceptabilité, mobilisation des acteurs, capacité de contrôle…) ?

16h00 – Pause-café

16h30  Restitution des ateliers

17h00 Conclusion de la journée

  • Matthieu Auzanneau, Directeur, The Shift Project

17h15 – Fin de la journée

 

Inscription

L’inscription au séminaire est gratuite et obligatoire, merci de remplir le formulaire en ligne prévu à cet effet. 

Date et lieu

Date : la journée du mardi 15 octobre 2019 (8h30-17h30).

Lieu : Maison des Associations de Solidarité, 10 rue des Terres au Curé, 75013

Métros : Porte d’Ivry (M7/T3) ou Olympiades (M14) ou Bibliothèque F. Mitterrand (RERC/M14)

Stations Vélib : 13010, 13034 / Bus : 83 27 62 64

Déjeuner : nous vous proposons de déjeuner sur place, avec une participation de 10€ afin de couvrir une partie des frais de traiteur.