The Shift Project répond à la consultation publique de la Commission Européenne sur le marché des quotas de CO2

Susciter les investissements bas-carbone
via un prix de réserve sur les quotas de CO2 mis aux enchères

The Shift Project répond à la consultation publique de la Commission Européenne

 


 

 

Pour The Shift Project, think-tank de la transition carbone, il est impératif de réouvrir le débat sur le pilotage du signal prix du carbone en Europe. En effet, celui-ci s’est avéré durablement insuffisant pour déclencher les investissements nécessaires permettant d’atteindre les objectifs en matière d’atténuation de changement climatique.

 

Dans le cadre de ses travaux sur la réforme du marché européen des quotas de CO2 (EU ETS), The Shift Project a répondu à la consultation publique de la commission européenne le 16 mars 2015 et recommande l’instauration d’un prix de réserve prévisible à long-terme sur les quotas mis aux enchères.

 

Afin de ne pas porter atteinte à la compétitivité des entreprises européennes, The Shift Project propose un recours accru aux projets domestiques européens dans le cadre de la mise en œuvre conjointe.

 

Pour rappel, The Shift Project a pris position en novembre 2014 en faveur de la réserve de stabilité du marché (MSR) en proposant quelques amendements au Parlement Européen.

Pour plus d’information :
•    Description du groupe de travail (en anglais)
•    Réponse à la consultation publique de la commission : ETS Auction Reserve Price (en anglais)
•    Propositions relatives à la réserve de stabilité du marché : MSR Position Paper (en anglais)