Retour sur "Climate is our Business", l'événement pré-COP21 d'HEC

The Shift Project a participé à la journée « Climate is our business » le 1er octobre au Campus d’HEC. Consacré au rôle des entreprises sur la question du climat, cet événement proposait de nombreuses tables rondes ainsi que des présentations de start-ups innovantes et écologiques allant de la récupération de déchets, en passant par l’éclairage par bioluminescence, à la réalisation de farine à base de criquets. 

Le Shift, représenté par son directeur Cédric Ringenbach, a eu l’occasion de s’exprimer lors de la plénière « Consumption and Climate » avec comme modérateur M. Frédéric DALSACE, professeur associé de Marketing à HEC.

En compagnie de trois autres intervenants (Anaïs DENOITS Consultante chez Utopies, Fabrice FLIPO, PhD, Professeur Senior à Telecom Paris, Jean-Marc LIDUENA Partenaire Senior chez Deloitte), Cédric Ringenbach est revenu sur les questions de consommation responsable, qui limiterait les émissions de gaz à effets de serre. 

Soulignant le fait que la plupart des économistes sous-estimait le défi posé par la décarbonation de la consommation, il a d’ailleurs proposé que la décarbonation passe par des mesures « préventives ». Autrement dit: s'abstenir de produire des biens qui ne sont pas réellement nécessaires. Par ailleurs, il a précisé que la responsabilité revenait principalement au consommateur final du produit qui « donne les ordres » aux entreprises à travers ses choix de consommation, même s’il est vrai que les consommateurs obéissent parfois à des impératifs autres qu’écologiques (économiques, notamment). Il est de plus en plus clair que le rythme de consommation effréné des pays développés n’est plus soutenable. Le paradigme actuel du « consommateur roi » et du « libre choix », nous conduit à une impasse.

Pour terminer, Cédric Ringenbach préconise l’instauration d’une taxe en France sur les émissions carbone et prend l’exemple de la Suède où ce mécanisme rencontre beaucoup de succès ; une taxe intelligemment pensée n'a selon lui pas de caractère punitif, contrairement à ce que l'opinion commune pourrait avancer à ce sujet.