Matthieu Auzanneau nommé directeur du Shift Project

Matthieu Auzanneau a été nommé directeur du think tank The Shift Project le 1er octobre. Il succède à Cédric Ringenbach, qui quitte le Shift afin de valoriser notamment dans l’enseignement supérieur son expertise du climat et de la transition énergétique.

Depuis sa création et au cours des six années où Cédric Ringenbach a assumé sa direction, The Shift Project a reçu le soutien de 15 grandes entreprises, mené à bien 18 projets d’étude, participé à l'émergence de deux manifestations internationales (Business and Climate Summit, World Efficiency), organisé 45 colloques, forums, ateliers et conférences. Et nous sommes fiers d’avoir déjà influencé significativement plusieurs décisions politiques importantes pour la transition énergétique, en France et au sein de l’Union européenne. Tout cela, l’équipe du Shift le doit au travail accompli par Cédric Ringenbach depuis 2010.

Matthieu Auzanneau a rejoint l’équipe du Shift en 2014 en tant que chargé des affaires publiques et de la prospective, après plus de dix ans de journalisme à la croisée de l’économie et l’écologie (Le Monde, Arte, etc.). Il est depuis 2010 l’un des blogueurs invités de la rédaction du Monde, avec le blog « Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole ». Il a publié « Or Noir » en 2015 aux éditions La Découverte. Cette histoire du pétrole, unanimement saluée par la presse, raconte comment l’abondance énergétique a transformé l’expérience humaine, en ouvrant sur les enjeux cruciaux du futur : transition énergétique, climat, limites physiques de la croissance, etc. Il a cette année notamment contribué à « L’état du monde 2017 », sous la direction de Bertrand Badie et toujours à La Découverte, avec un article intitulé « Pas de puissance sans énergie : la ‘croissance verte’ est-elle un oxymore ? ».

Matthieu Auzanneau succède à Cédric Ringenbach à un moment décisif de la transition. Sommes-nous vraiment prêts à relever le défi de l’Accord de Paris sur le climat ? The Shift Project se prépare à présenter une initiative ambitieuse afin que le climat ne soit pas le grand oublié du débat politique, dans le contexte des prochaines élections en France et en Allemagne.